Accueil - Mercredi 23 juillet 2014
 
Formation
Systèmes d'impression
Internet - Réseau
Audit - ERP - GRC
Matériels
Logiciels








Pour nous contacter :
Tél : 01 40 16 10 77
Fax : 01 49 95 00 23


Formulaire de contact
Restructuration : Lexmark sort de l'impression jet d'encre
Le 28-Aug-2012
Lexmark a décidé de cesser le développement et la fabrication d'imprimantes jet d'encre. Avec à la clé 1 700 supressions de postes à travers le monde, majoritairement dans la fabrication, qui lui permettront de réaliser des économies substantielles. Le constructeur s'engage bien évidemment à assurer le service, le support et la fourniture de consommables pour les modèles commercialisés juqu'à présent.

Le constructeur américain né en 1991 d'une spin-off d'IBM a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 4 milliards de dollars réparti dans 170 pays. Après une alerte sur résultats formulée le 12 juillet dernier, et un recul de 12 % du chiffre d'affaires trimestriel d'une année sur l'autre, Lexmark annonce une restructuration majeure qui se traduit par l'abandon de tout un pan de son activité.

Lexmark cesse à compter de ce jour tout développement et toute fabrication de matériel jet d'encre. " L'annonce d'aujourd'hui représente des décisions difficiles qui s'avèrent nécessaires pour parvenir à améliorer la profitabilité et opérer des économies significatives sur les coûts, déclare Paul Rooke, Président et CEO de Lexmark. " Nos investissements se concentrent sur les solutions logicielles et d'impression à plus forte valeur, et nous croyons que les synergies entre le traitement de l'image et les éléments logiciels émergeant de notre business vont continuer à piloter la croissance au sein de notre organisation ".

Les mesures de restructuration annoncées devraient avoir pour effet de conduire à des réductions dans l'infrastructure relative au jet d'encre aussi bien que dans la recherche et le développement, la supply chain et d'autres fonctions de support. Parmi les mesures annoncées figure la fermeture de l'usine de Cebu, aux Philippines, avant la fin 2015. Tout développement de produits jet d'encre devraient être arrêtés d'ici fin 2013. Environ 1 700 postes devraient être supprimés dont 1 100 dans la fabrication.

Les mesures prises par le constructeur auront pour effet de lui permettre d'économiser à terme une centaine de millions de dollars chaque année (95 millions précisément). En 2013, 85 millions de dollars d'économies sont déjà prévus. Le coût total des mesures reviendra à 160 millions de dollars, échelonnés sur les quatre prochaines années.

Parallèlement, Lexmark annonce qu'il prévoit de racheter pour cent millions de dollars d'actions sur les troisième et quatrième trimestres 2012. Ce qui portera à 500 millions de dollars les achats cumulés depuis la mi-2011.

Les derniers articles mis en ligne