Accueil - Lundi 20 octobre 2014
 
Formation
Systèmes d'impression
Internet - Réseau
Audit - ERP - GRC
Matériels
Logiciels








Pour nous contacter :
Tél : 01 40 16 10 77
Fax : 01 49 95 00 23


Formulaire de contact
Le métier de DSI en pleine mutation
Le 20-Jun-2012
Quelle est la contribution d'un DSI à la stratégie et à la performance de l'entreprise ? Quelle attitude le DSI doit-il adopter au sein de cette entreprise ? Quelles sont ses véritables compétences et les évolutions possibles ?
Dans un contexte de crise où l'avenir parait parfois incertain, Hudson soulève un tabou et apporte un nouveau souffle sur les perspectives d'évolution de carrière des DSI en les aidant à briser la « tour d'ivoire » dans laquelle ceux-ci se retrouvent trop souvent enfermés. Pour nourrir cette réflexion sur la réalité du métier, le cabinet de conseil en recrutement et en ressources humaines a fait appel à une quinzaine de DSI ainsi qu'aux travaux du centre international de R&D d'Hudson.
Comme le souligne Christine Pruvost, la Team Leader IT qui a mené cette analyse chez Hudson, le DSI « doit comprendre les outils qui vont pouvoir accompagner les métiers. Trouver le bon équilibre entre technologies et métiers. Il analyse avec pertinence les besoins de l'entreprise et anticipe les évolutions et la démocratisation de l'IT. Cela entraine une véritable mutation du métier ».

L'explosion des nouvelles technologies a provoqué une véritable mutation du métier de DSI laissant de côté le simple rôle de technicien pour laisser place à des compétences avérées de Business Partner qui s'adressent à tous les métiers; ce qui place les directions informatiques au cœur de la vie d'une entreprise.


Les DSI subissent leur image de « techniciens »

La taille de l'entreprise peut influencer le degré d'importance des missions confiées au DSI et son titre peut lui être attribué dans l'objectif unique de valoriser son poste de technicien. Les DSI ont des possibilités d'évolution autres que dans le secteur de l'informatique, même si ils sont encore nombreux à penser que leur progression vers des postes de direction générale est entravée par leur « étiquette » technologique. Alors que cette image lui colle encore à la peau, l'étude d'Hudson met en avant la polyvalence des compétences des DSI qui ont, en réalité, un rôle clé dans la stratégie et la performance de l'entreprise. Ce métier demande de fortes qualités en termes de capacités organisationnelles, techniques et commerciales. C'est à travers la polyvalence de ses compétences que le DSI analyse les besoins de l'entreprise et anticipe les évolutions et la démocratisation de l'IT. Il est plus que jamais au cœur de l'action et à l'ère de la communication.


La réalité sur les compétences du DSI d'aujourd'hui, futurs CEO de demain ?

Le DSI n'a pas uniquement des compétences techniques mais possède également des qualités de management et de stratégie en accord avec ses fonctions de direction. Son métier exige d'avoir une vision très large de sa société et de s'impliquer à tous les niveaux, ce qui lui permet d'analyser avec pertinence les besoins de l'entreprise. Les DSI ont travaillé avec le modèle 5+1 développé par le centre de recherche et de développement d'Hudson, ce qui leur a permis de se pencher sur leurs propres compétences et ainsi de se rendre compte qu'ils avaient des compétences de management, d'organisation, de gestion financière communes avec celles d'un CEO. Les professionnels de l'IT ont une forte capacité à travailler sur des projets multiples qui leur permettent d'envisager d'autres perspectives d'évolution de carrière.


Quelles évolutions pour le DSI? Le « savoir-être », une compétence qui booste une carrière

Avec leur connaissance de l'entreprise, les DSI détiennent les compétences nécessaires pour s'orienter vers d'autres métiers comme Directeur de Supply Chain ou Directeur des Opérations ...à condition de se détacher de leurs compétences techniques pour mettre la lumière sur des compétences plus stratégiques et comportementales, essentielles pour accéder à de plus hautes fonctions. Christine Pruvost insiste sur le fait que « la posture est importante et que les DSI ne devraient pas avoir de complexe ». Se concentrer sur ses équipes, influencer, porter les projets et savoir instaurer un dialogue social sont les solutions indispensables pour se réorienter ou accéder à des postes de direction générale ou de CEO. Le DSI doit savoir prendre de la hauteur et savoir évoluer en développant sa capacité à communiquer afin d'adopter un « savoir-être » essentiel pour s'imposer en tant qu'expert.

Avec la participation de :
Pierre Delort, Président de l'ANDSI (Association Nationale des Directeurs des Systèmes d'Information)
Jean-Marc Obeniche, Trésorier de l' ANDSI
Marc de la Fons, PDG Sodis - Editions Gallimard
François Charpe, Group CIO - Altran
Christophe Merckens, CIO-DSI - Devoteam
Luc Degryse, Directeur Supply chain et systèmes d'informations - Christofle
Stéphane Cordier, ex DSI - Alliance Boots
Philippe Esposito, DSI - Savelys GDF Suez
Pierre Ganansia, Directeur des Technologies et des Systèmes d'information - Groupe April
Michel Lavernhe, Directeur des Systèmes d'Information- Crédit Logement
Didier Pawlak, DSI - Quintess.


Le Modèle de Compétence 5+1 d'Hudson se base sur une étude approfondie de plus de 100 modèles de compétences de sociétés internationales et sur la littérature récente en matière de GRH. Le modèle de compétences 5+ 1 est un modèle générique qui peut dès lors être utilisé pour différents métiers et rôles. Il a été conçu à partir de cinq « groupes de compétences » : management de l'information, gestion des tâches, management des personnes, relations interpersonnelles et fonctionnement personnel. Les groupes de compétences, mais également les compétences au sein de ces groupes, sont ordonnés de manière hiérarchique. Un groupe complémentaire comprend les connaissances et compétences techniques ou organisationnelles spécifiques au poste ou à l'environnement. L'utilisation de profils de compétences permet de créer des profils de recrutement d'une manière claire et univoque. Cela garantit de trouver la bonne personne pour une fonction spécifique.




Les derniers articles mis en ligne